Un lézard bien au chaud

Un peu gris, un peu marron, un peu vert : le lézard des murailles est un champion du camouflage ! Il passe presque inaperçu sur le sol ou dans les rochers.

Il peut ainsi prendre le soleil, tranquillement. C’est un animal à sang froid. La température de son corps ne se régule pas toute seule, comme pour nous, mais dépend de son environnement. Il doit donc se réchauffer au soleil et se mettre à l’ombre pour se rafraîchir.

Regarde-le se déplacer rapidement. Que cherche-t-il ? Une araignée, un coléoptère, une mouche, une abeille, une chenille ou un vers ?

Mais en ce début d’été, ce qui intéresse le lézard mâle c’est de plaire aux femelles. Il est temps de s’accoupler pour qu’elle puisse pondre et déposer ses œufs bien à l’abri.

Et puis un jour vers la fin juillet, après 6 à 11 semaines, les œufs vont éclore pour laisser sortir un nouveau-né de 2.5 à 3 cm de long.

 

Vu dans la Petite Salamandre n°18.

Revenir à la page des articles