Un hiver doux pour pour les renards roux

L’hiver approche à grands pas… Le renard n’est pas solitaire, mâle et femelle le passent à deux pour préparer l’arrivée de leurs renardeaux au printemps.

Le couple vit ensemble et il est très occupé. Il faut marquer son territoire, préparer le terrier, trouver de la nourriture même par temps de neige.  Quand on est un renard roux, on ne craint pas le froid ! Son épaisse fourrure et sa queue touffue lui permettent de résister aux températures jusqu’à -15°C.

 

Observe ce couple qui s’est réuni.

Malgré le temps un peu rude, il faut trouver de quoi se nourrir. Le renard est un très bon chasseur, friand de campagnols. Oreilles dressées et museau au ras du sol, il peut localiser une proie facilement. Ensuite, il faut juste la déloger de son terrier… Le renard a une technique imparable : le mulotage ! Découvre comment il arrive à attraper ses proies : un sacré bond et un plongeon !

 

Le couple de renard attend impatiemment le printemps pour se reproduire et accueillir leur portée de bébés qui montreront bientôt le bout de leurs museaux. Tiens, il y en un qui sort du terrier. Trop mignon !

La famille s’est agrandie ! Chouette que de bons moments à passer ensemble dans la prairie. Les renardeaux sont de sacrés petits coquins qui adorent jouer ensemble : on se court après, on se saute dessus, on se taquine mais on se câline aussi. Regarde ce beau moment d’une famille dans la prairie au printemps, chacun son rôle papa renard apporte de la nourriture, maman renard surveille et les petits s’amusent.

 

Vu dans la Petite Salamandre n°21 (déc 2018-janv2019) – Le renard

 

Revenir à la page des articles