Les oeufs de cistude

C’est l’heure de la ponte !

Au mois de juin, à la saison des amours, la cistude a trouvé un partenaire idéal ! Il est maintenant temps de pondre ses œufs… La femelle part à la recherche de l’emplacement parfait pour les enterrer. Et oui, c’est bien pratique pour les protéger des prédateurs, comme le renard ou le blaireau.

Il lui faut un lieu bien exposé au soleil, avec de la végétation basse ou éparse (prairie sèche, bord de chemin, butte de terre, bord d’un étang, etc.). Trouvé ! La cistude creuse alors un trou, avec ses pattes griffues, pour y déposer délicatement 7 à 9 œufs. Puis elle le rebouche et tasse bien la terre. Ni vu ni connu ! Si la terre est trop dure à creuser, elle peut même l’humidifier pour la ramollir, grâce à de l’eau qu’elle stocke dans ses cavités abdominales : malin !

Cette vidéo te montre comment la cistude s’y prend.

 

Les œufs vont rester 3 mois dans leur trou, bien ensevelis. Ils ne sont pas couvés mais réchauffés par le soleil. Quand vient la fin de l’été, quelques fois dès août, les bébés cistudes sortent de leurs coquilles. En général, ils attendent une grosse pluie qui ramollit la terre et facilite leur sortie !

Ils sont alors tout petits, même pas plus gros qu’une pièce de 2 euros/2 francs suisse, tu imagines ? Leur carapace est encore toute molle et ils sont très fragiles. Regarde leur naissance : un instant magique !

 

Apprends-en aussi un peu plus sur ses habitudes

Vu dans La Petite Salamandre n°13.

Revenir à la page des articles