Fabrique ta pâte à coller maison

Si vous utilisez de la pâte à coller du commerce, elle est polluante et non-compostable; il faut l’enlever avant de composter les éléments végétaux et de recycler le carton.

Pour 100 g de pâte à coller (soit une belle boule qui tient dans ma main)

Ingrédients :

  • 3 cuillères à soupe de farine
  • 8 c. à s. d’eau
  • 1 cuillère à café de sel fin

 

Ustensiles :

  • 2 petits bols
  • 1 petite casserole
  • Cuillère et cuillère en bois

 

1- Dans un petit bol : mettre 3 cuillères à soupe de farine puis 4 c. à s. d’eau. Mélanger à l’aide d’une cuillère, pour obtenir une pâte homogène et sans grumeaux.

2- Dans la petite casserole : mettre 4 c. à s. d’eau puis 1 c. à café de sel fin. Chauffer 1 minute pour que le sel fonde.

3- Verser la pâte du petit bol dans l’eau salée frémissante, en ayant réduit le feu au minimum et en touillant vigoureusement à la cuillère en bois : en 1 minute, la pâte, blanche, devient translucide et jaune clair (comme une pâte à chou). Arrêter le feu.

4- Transférer la pâte cuite dans un bol propre. Mettre tous les ustensiles utilisés à tremper dans l’eau froide : ainsi, ça décollera plus facilement les petits restes (que si on les laisse sécher).

5- Pétrir la pâte cuite en boule. On peut l’utiliser immédiatement : prélever des boulettes et coller les éléments végétaux, secs et légers. Si un peu de pâte colle aux doigts, repétrir la boule entière (à la façon d’une balle anti-stress): tout redevient souple et élastique.

6- On peut garder la pâte à coller 1 ou 2 jours. La conserver à température ambiante, à l’ombre, le bol recouvert de papier maintenu par un élastique (ou d’un tissu). Surtout pas au réfrigérateur !

 

Vu dans la Petite Salamandre n°18

Revenir à la page des articles