Le chamois là-haut dans la montagne

C’est l’hiver… La neige a recouvert la montagne, mais les chamois sont quand même de sortie. C’est normal, ils ne craignent pas le froid !

Leur pelage imperméable est plus épais en hiver. Il devient également plus sombre qu’en été pour absorber un peu plus la chaleur du soleil. Le chamois résiste ainsi mieux au froid.

Leurs pattes musclées et leurs sabots tout-terrain sont bien utiles pour se déplacer sur les sols gelés ou dans les grandes couches de neige.

Les chamois aiment vivre en grande harde. C’est tellement plus agréable ! Ils s’entraident pour trouver à manger et se protègent du danger.

Pour trouver à manger, en hiver, il faut gratter la neige dans l’espoir de grignoter les plantes qui se cachent en-dessous. Les chamois se contentent souvent de mousse, aiguilles de sapin ou écorce, peu nourrissantes.

Et les bébés chamois, trop mignons…

Vu dans La Petite Salamandre n°15.

 

 

Revenir à la page des articles