Le blaireau sort du terrier

Pas facile d’observer un blaireau : c’est un grand timide. Il a passé une bonne partie de l’hiver à l’abri dans son terrier. Mais au printemps, il est temps de sortir.

Il s’aventure dehors de préférence la nuit, pour être tranquille. Avec un peu de chance, il est possible de l’observer pendant la journée. Il faut alors s’armer de patience et de discrétion. Une bonne solution : se camoufler, comme ce chasseur d’images…

Et si tu rêves d’être photographe animalier, regarde ce reportage sur Fabrice Cahez. C’est lui qui a pris la belle photo de blaireau, sur la couverture du magazine !

 

Tu l’as compris, le blaireau prend soin du terrier familial : il y dort, il y mange, il y fait grandir ses petits… Bref, le terrier du blaireau ce n’est pas un simple trou, c’est un dédale de galeries, un vrai hôtel 3 étoiles. Alors forcément, il l’entretient super-bien. Et oui, il faut bien évacuer la terre à l’extérieur du terrier… C’est un gros boulot ! Pour ça, il a des pattes très robustes avec des griffes solides. Regarde sa technique pour sortir la terre des galeries.

Et qui dit entretenir son terrier dit être propre

Vu dans la Petite Salamandre n°16.

Revenir à la page des articles